AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Petite visite de courtoisie. - ft. MORI Caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Lun 28 Avr - 14:31

« Il se faisait tellement chier ce soir. Enfin, sûrement par la fatigue qu'il avait accumulé. Sûrement par la journée qu'il venait de passer. Pour la clôturer, il fallait bien... Un événement digne de ce nom. Cela faisait un moment qu'il ne t'avait pas rendu visite, malgré l'argent que tu lui rapportais. A chaque fois, tu tombais sur ses suppléants, qui te remerciés sûrement plus que lui même. Alors, c'est en se levant de la chaise si confortable à son goût qui se trouvait dans son bureau, le mafieux attrapa sa veste pour l'enfiler, afin de sortir.
Il connaissait t'es horaires, alors il savait que ce soit tu serais chez toi. Prévenant quelque personne de son absence au seins du "QG", le japonais prit sa voiture pour donc, venir devant ton appartement.
Sortant du véhicule, il venait donc à monter les étages de ce nouvel immeuble pour arriver au second.
Toquant à ta porte - oui oui, bien élevé le petit vieux, il attendit patiemment ta venue. Cette dernière venait donc à s'ouvrir. - Le brun avait les mains dans les poches, une cigarette à la bouche... L'image typique d'un Yakuza qui n'était pas fort agréable. N'attendant pas ton invitation, il venait à entrer chez toi, te regardant de ses pupilles sombres et vils.

« J'espère que tu n'avais rien prévu ce soir. ~ »

Ironique, car ce que tu pouvais faire l'intéressé très peu, il prit un malin plaisir à prendre son sourire habituellement pervers sous un brin de violence qui n'allait pas tarder à faire son apparition. - Tu pouvais être sûr, qu'avec son air, tu allais prendre cher.

Te prenant simplement par le col, car - oui, ta petite bouille enfantine avait le don de l'énerver et de faire sortir ses pulsions malsaine ou encore, tout simplement légitimes (oupas) , Masao venait à te plaquer contre le mur, te soulevant même par la seule force de son bras droit. »

« Tu n'as pas fais énormément de bénéfice cette semaine. ~ »

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Lun 28 Avr - 19:43
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
Après s’être débarrassé des éventuelles gestes de politesse auprès de ses collègues, Caïn quitta rapidement le Temptation pour s’aventurer dans la pénombre des rues de Rakuen. De rapide pas jusqu’à son appartement et le voilà déjà chez lui, se congédiant de ses vêtements pour pouvoir foncer dans sa salle de bain. Une fois sous la douche, il inspira une profonde bouffée lorsque l’eau chaude coula contre son corps. Cette journée s’était passée bien trop vite et Caïn avait une certaine appréhension du lendemain car… Malheureusement, il n’avait pas rempli la totalité de ses fonctions aujourd’hui. Effectivement, se sentant légèrement happé par la vitesse à laquelle coulaient les heures, Caïn n’avait pas pu faire son quota de client et de plus il n’avait pas ramené de potentiels fidèles au bar. Son patron ne tarderait donc pas à lui tombait dessus et lui expliquer ô combien il était regrettable d’en venir aux sermons.

Caïn soupira tout en baissant les yeux. Rien qu’en imaginant son patron le bassiner d’éventuelles insultes ou rétorques mesquines, son corps se frictionna. Il allait amèrement le regretter. Mais en même temps, il était fatigué et son mal de tête n’avait fait que de s’aggraver au fil des heures au Temptation. Néanmoins, est-ce une excuse valable aux yeux du grand patron ? Non. Franchement non. Caïn soupira une énième fois et sortit de la douche s’habillant plus légèrement. Secouant ses cheveux dans la serviette pour pouvoir mieux les sécher, il se redressa subitement entendant la sonnerie retentir. Qui pouvait bien sonner à une heure aussi tardive ? Shawn ? Il ne voyait que lui pour débarquer aussi tard. Mais ce dernier possédait les clés. Une affaire apparemment non élucidé sur le fait qu’il ait les clés de son appartement d’ailleurs…

Bref, Caïn se précipita vers la porte et l’ouvrit sur son patron Kondo Masao. Mon Dieu il allait passer un mauvais quart d’heure. Ce patron au sang assez chaud allait lui faire regretter son mal de tête qui d’ailleurs n’était toujours pas passé. Mori le salua rapidement en inclinant doucement sa tête et tenta de prendre la parole mais les pas de Masao lui figea la langue et préféra reculer tandis que ce dernier avançait. Mais bientôt la rapidité —ou les réflexes— lui manqua et il grimaça lorsque son patron lui attrapa par le col, le plaquant contre un mur et réussi même à le soulever contre celui-ci. Sa main attrapa aussitôt celle serrée à son col tentant vainement de reprendre une respiration normale.

« Dé-désolé, aujourd’hui j’ai mal au crâne et j’ai passé une mauvaise nuit alors je n’étais pas vraiment dans les affaires. »

Encore une fois, c’était encore pire une fois l’excuse sortit. Caïn aurait tellement voulu que sa raison lui souffle plus fort de ne pas le dire. Dommage, c’était sorti trop vite. Il le regarda dans les yeux et indexa le sol en signe qu’il voudrait redescendre et donc toucher le sol de ses pieds.
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Lun 28 Avr - 20:12

« Ô grand dieu que ta réponse était mauvaise. Et tu le savais n'est-ce pas ? - Rien que par ton regard, cela se savait. Souriant d'une façon dés plus ironique, le brun ; sous un geste des plus violent, te jeta au sol sous un regard méprisant. Te ramassant par la suite, toujours par le col, en ne te laissant pas le temps de te relever, il venait à limite te traîner au sol afin de te lever de force.
Là, il t'amena dans ton salon et te jetant allègrement sur la banquette qui s'y trouvait. Sa main partit directement dans ton joli visage - à plat, car il ne devait pas trop te défigurer non plus. - Mais comme tu l'avais prédis, il te tomberait dessus, et ce n'était pas beau à voir, ni à ressentir. Attrapant violemment ta chevelure, il s'en servit pour relever ton visage vers le siens, afin qu'il puisse être en face à face. »

« Tu ne comprends pas quand on te parle ? - Rentabilité ; il faut que j'te fasse bouffer un dictionnaire pour que tu saches ce que ça veut dire ?! »

T'en remettant une par la suite, ses nerfs étaient bien trop présents pour désormais le calmer d'une quelconque façon. Cela devait passer seul. - ou pas, en fin de compte. Tu étais là. Sous sa main. Alors pour sûr, tu allais bien sûr y passer - grandement, et dans tout les sens du terme.
Encore une fois, sa main vint se loger pour une seconde sur ta belle petite face, alors qu'en reprenant t'es cheveux châtains qu'il venait à te soumettre, sur ton canapé donc, en passant au dessus de toi. - Après tout, il fallait bien qu'il fasse passer sa nervosité !
Tu devais savoir à quoi t'attendre - vu le genre de personne, mais il prit un malin plaisir à venir à ton oreille ; assez calmement malgré son état, pour simplement chuchoter, d'une voix naturellement virile.

« Ta sale gueule ne me revient plus pour ce soir - tu permets que je me charge d'autre chose ? ~ »

Question rhétorique, il était bien évident que ta réponse : il ne l'attendait pas, et serait de toute façon dés plus inutile. Tout simplement, le mafieux ne tarda pas à te désaper - pour le peu visiblement que tu portais, pour ensuite faire de même, seulement, en baissant son bas. Sa ceinture, elle, une fois retirée, lui créa une envie soudaine de te frapper... Mais se retint. Pour l'instant. - Non, pour le moment, il se contenta de venir empoigner avec la même force ta nuque, tout en venant en toi sous un coup de hanche... sois disant bien mérité. »

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Lun 28 Avr - 20:59
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
Bien entendu, tout cela il l’avait encaissé, il s’y était préparé. De toute façon, c’était toujours le même schéma … Caïn grimaça quand Masao lui agrippa violemment sa chevelure le faisant se rapprocher de lui. Maintenant tout de même ses yeux dans les siens, il écouta attentivement ce que disait son patron osant même hocher la tête avec bien du mal dans les gestes. Tant la violence fut forte, Caïn ne put garder un gémissement de plainte dans sa gorge lorsque son corps atteignit violemment le canapé. Jamais il n’aurait pensé qu’il serait aussi dur… Quant à Masao, jamais il n’aurait pensé le voir aussi énervé et rapidement dans tous ses gestes. Aussi, ce dernier lui retira ses vêtements et rapidement ainsi que les siens. Quand la main de son patron effleura sa ceinture, Caïn eut le réflexe de tourner vivement la tête et de fermer les yeux de la même rapidité. Mais alors que les secondes passèrent, il tourna sa tête vers Masao le regardant faire et grinça des dents lorsque les doigts gelés attrapèrent sa nuque avec tant de fureur au bout des phalanges. Il redressa son menton tentant de garder son regard dans le sien tandis qu’il sentit un coup de hanche.

Ses mains, doucement se mirent sous sa tête, l'enfonçant dedans tandis qu'il cachait ses dents qui grinçaient. Il n’y pouvait rien s’il n’avait pas assez fait de chiffre ! Sinon il était premier dans tout, son nom résonnait l’excellence depuis qu’il était arrivé à Rakuen sauf aujourd’hui voir même toute la semaine comme le proclamait Masao. Ses ongles s'enfoncèrent lentement dans le coussins un moment le temps que ses yeux se remirent de toute cette émotion soudaine, ce trop-plein qu’il gardait au fond de lui. En fait, il se foutait totalement de ce que pouvait faire son patron sur lui, il n’admettait pas qu’on lui dise qu’il faisait un mauvais boulot.  

« Je suis désolé pour cette semaine, S'exclama-t-il, étouffant sa voix dans le coussin, Comme je vous l’ai dit, je me rattraperais dès demain. Je ferais n’importe quoi pour ça, patron. »

Ne supportant plus de ce qu’il contenait au bas de son ventre et gémit doucement avant de tourner la tête sur le côté. Ce qu’ils échangeaient en ce moment était bien étrange néanmoins on l’avait prévenu sur le genre de relation qu’entretenait Kondo aux égards de ses employés ; la violence résumait assez bien mais ne justifiait pas tout. Sa main attrapa violemment le poignet de Masao, enfonçant ses ongles dans la chaire.

« Si je ne suis pas assez compétent ou rentable pour vos affaires, pourquoi faites ça ? Pourquoi vous vous acharnez à venir le soir chez moi ? »

Lui tenir tête n’était évidemment pas une bonne chose à faire ni à lui ressortir une certaine méchanceté dans une si infime distance que la leur.
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Mar 29 Avr - 9:33

« Ta première phrase ne lui fit pas un grand effet - le fait que tu lui ramène ton quota, c'était ton problème personnel, qui bien sûr devenait le siens lorsque tu n'étais pas performant. C'est d'ailleurs en partie pour cela qu'il était présent ce soir chez toi, à te buriner pour te corriger.
Ta seconde phrase, elle, n'était pourtant pas bien placée du tout. Certes, tu avais le droit de t'exprimer, mais avec lui, il fallait tout de même éviter. Simplement, en entourant ton cou de sa main pour resserrer son emprise sur ta chaire, il venait à lever légèrement ta tête en arrière grâce à son emprise.

« Pourquoi je suis ici ? - Pour essayer de faire comprendre à une petite pute ce qu'elle doit faire pour pouvoir être "parfaite".  »

Sous une vulgarité certaine et habituelle, le mafieux lâcha ton cou pour venir empoigner, une nouvelle fois, ta chevelure afin de faire pression sur cette dernière dans le coussin - pas qu'il t'étouffait, mais presque.
Ses mouvements de bassin ne se stoppaient cependant pas, se faisant d'ailleurs de plus en plus violents, plus dynamiques. Il était bien partit pour - comme d'habitude, te faire mal : mais au fond, ce n'était pas son but ? Prenant ainsi un malin plaisir à s'occuper de ton joli fessier, cela avait duré un peu moins d'une heure. Par là.
Une fois son affaire terminée, il venait à littéralement te laisser tomber, lui, comme si de rien n'était - toujours impassible, venait une fois rhabillé, s'asseoir sur le canapé. Prenant une cigarette, qu'il ne tardait pas à coincer entre ses lèvres, son regard vint sur toi. »

« Va me chercher un verre. »

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Mar 29 Avr - 15:51
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
Les gestes, les coups violents ainsi que les mots qui étaient de la même nature affaiblissaient de plus en plus Caïn. Etant réduit à la définition de Masao, son patron, il dut subir tout cela aidant son corps à ne pas fléchir. D’une ténacité intérieure, Caïn agrippait ses doigts au canapé essayant de contenir des cris ou encore des mots qui seraient susceptibles de contrarier son patron. Dans un long râle, enfin il comprit que la « torture » était finit. Si devait encore passer par là, c’est bien que Masao avait encore et toujours une haine à rétorquer envers l’host. Pourtant, il faisait bien son travail, il n’avait pas failli dans chaque « mission » que lui ordonnait sauvagement Masao. A chaque fois il en sortait la notoriété du Temptation, à chaque fois il allait au-delà de ce qu’on lui demandait.

Caïn se redressa mais tomba pitoyablement par terre observant son patron se rhabiller, attraper une cigarette dans son paquet pour enfin la bloquer entre ses lèvres. S’il avait commencé à allumer sa cigarette c’était bien parce qu’il comptait rester encore un peu. Mais pour pouvoir dire quoi d’autres ? Haussant discrètement les épaules, Caïn tâtonna le sol à la recherche de ses vêtements et hocha la tête quand les yeux de son patron le dévisagèrent, réclamant un verre. Eventuellement ce n’était pas un verre d’eau… Caïn se redressa et partit dans la cuisine cherchant de quoi boire. Quand cela fut fait, il prit deux verres qu’il remplit adroitement et vida l’eau de vie du récipient dans sa gorge. Lui aussi il en avait évidemment besoin. Secouant doucement sa tête avec une grimace, Caïn s’habitua un moment de la descente de cet alcool et attrapa le verre encore rempli pour venir l’apporter à Masao. Sans un regard et sans un mot, il posa violemment le verre sur la table basse et fila dans la salle de bain.

Son reflet dans le miroir pointait les marques sur son cou. Les cheveux totalement décoiffés par la brutalité sauvage de Kondo, les vêtements enfilé à la vas-vite. Caïn soupira de sa silhouette si négligée en quelques minutes environs. Ne supportant plus son reflet dans le miroir, il appuya ses mains sur le lavabo essayant de reprendre une respiration bien moins saccadée qui pourrait être encore susceptible de perturbé Masao. Il baissa les yeux vers la porte et pesta intérieurement contre ce dernier qui ne manquait pas de « respect » pour venir s’immiscer chez des gens, coucher avec pour ensuite les balancer comme des vulgaires bêtes et exiger à ce qu’on lui serve un verre. Il n’avait pas envie d’y retourner. Pas du tout même.

Néanmoins il le fallait bien… Caïn soupira en se recoiffant légèrement et se passa de l’eau dans le visage avant d’ouvrir la porte et de la ferme aussi sec. Il marcha doucement vers le salon et s’assit par terre, aussi loin que possible de Masao. Baissant la tête sur ses doigts qu’il triturait, il attendait patiemment que les minutes passent pour qu’il s’en aille.
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

Petite visite de courtoisie. - ft. MORI Caïn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je viens faire une petite visite...
» Petite visite d'une montre familiale du début XXème
» petite visite chez samuelguy ..... ça y est !!! c'est fait .
» Une petite visite chez Yuya [Nouvelles photos]
» Petite visite du soir ..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 閉幕 FINAL DESTINATION
QUE NOS MOMENT PASSÉS ENSEMBLE DEVIENNENT SOUVENIRS
 :: + Archives :: + sujets :: rpgistes supprimés
-