AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 When I see you, I want to run, run away because I'm afraid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Honda Ethan
la team member » seven's victim
Identifiant du sujet   Mar 6 Mai - 22:44
avatar
Célébrité : Mitsuji Sen
Messages : 60
Dans le jeu depuis : 10/04/2014
Feelings suck. I want to die, please, you're too hot for me.
▽ I can’t drink you away ; I’ve tried Jack, I’ve tried gin, I’ve tried all of them in.
I can’t drink you away and All these rocks, I can’t swim out of this skin, oh baby them say. I see you, but you gonna telephone the doctor, I’m not okay !


E
than allait bientôt faire une crise de panique, à force d'angoisser. Il lissa le pan de son jean ; boutonna sa chemise avant d'enlever les deux premiers du haut ; ébouriffa ses cheveux bruns ; tenta vainement de les recoiffer avant d'abandonner dans un grognement. Il observa son reflet dans le miroir mais détourna les yeux après quelques instants, visiblement mécontent de ce qu'il avait vu. Il avait l'air d'un type qui venait de sortir son lit doublé d'un stressé compulsif paranoïaque.
Ce n’était pourtant qu'une simple escapade dans un café, il n'avait pas à s'inquiéter, bon sang ! Mais il ne fallait pas oublier que ce n'était pas une sortie avec n'importe qui. Non, loin de là ; Kondo Masao était une exception à ses yeux et ses nerfs en payaient le prix.

Ils n'auraient sans doute jamais du se rencontrer. Ils ne vivaient pas dans le même monde, et le brun se demandait encore comment avait-il pu finir par côtoyer cet homme de dix ans de plus vieux sur lui, dont la seule silhouette vous alertait, vous donnait envie de vous enfuir en courant. Il le sentait, cette peur tapie dans ses entrailles, prêt a resurgir à n'importe quel moment.

Mais un autre sentiment l'habitait, plus fort que la terreur, plus fort que le danger, plus fort que tout. La fascination.
Il perdait toute once de raison quand il le voyait. Son esprit ne répondait plus, son cœur troublé et battant à cent à l'heure parlait à sa place. Le sang pulsait dans ses veines à une vitesse folle ; désir indéniable. Tentation, tentation, longue et irrésistible tentation... Perdrait-il son âme Ou l'avait-il déjà perdu ?

Le brun souffla une dernière fois et partit nerveusement vers le lieu du rendez vous, déjà perturbé par sa futur rencontre avec l'homme séduisant. Ses pouls s'accélèrent subitement lorsqu'il vit la façade du chic bar/café parisien, illuminé dans les rues sombres du quartier, la nuit tombée. Un endroit charmant, qui contrastait aux autres bâtisses empreints du style japonais. Il n'y avait pas plus occidental qu'ici. La légère mais froide brise le força à entrer, serrant entre ses bras son manteau brun. Une serveuse l'accueillit chaleureusement et il lui donna rapidement le nom de Masao pour la réservation, son stress lui revenant tout à coup en pleine figure. Il détestait réagir comme ces lycéennes à leur premier rendez vous amoureux, mais force à dire qu'il leur ressemblait beaucoup, ce soir. Avec l'insatiable soif d'une liqueur interdite en plus. Bon dieu, il espérait au moins finir la nuit sans incident majeure...

Pas sur que ça arrive, songea-t-il alors qu'il s'approcha de la table réservée, où l'homme était déjà installé. Il tenta de fuir son regard, mais déjà, il se savait pris dans le piège de ses yeux séducteurs. Un doute s'installa dans son esprit, et il s'empressa de parler.

« Je.. Je ne suis tout de même pas en retard ? » l'interrogea-t-il, presque catastrophé par l'éventualité.

Et s'il s'inquiétait pour sa ponctualité, c'est qu'il était vraiment plus atteint qu'il ne le croyait. Son regard détailla son visage aux traits masculins, durs mais charmant ; ses yeux le firent frissonner ; sa bouche lui donna une terrible envie de la mordre à pleine dent ; son cou légèrement découvert l'é- Stop ! Bon sang, quand-est-ce que son esprit arrêterait de fantasmer sur le désirable corps de Kondo ?! D'accord, il pouvait admettre et le dire de bon cœur, Masao était un spécimen masculin sexy. Mais il n'avait pas à être troubler ainsi ! Et encore, si ce n'était que son corps qui l'attirait... Mais non, son caractère le fascinait tout autant. Hypnotisé comme un papillon près de la lumière, comme Icare et ses ailes qui fondirent devant le Soleil, si chaud mais si dangereux... Ah, voilà qu'il se mettait à faire des phrases métaphoriques ! Preuve qu'il commençait à devenir cinglé.

Le jeune homme finit par s'asseoir auprès de l'oyabun, un léger sourire contrit sur le visage, mais bêtement heureux.

« Désolé si c'est le cas. Tu as passé une bonne journée ? » demanda-t-il, tout en glissant un regard aux bouteilles qu'il pouvait voir sur le comptoir.

St Emilion, Crément de Bourgogne, Beaujolais... Les étiquettes "Premier Cru" et "Grand Cru" avaient déjà de la valeur, alors il n'imaginait même pas le prix étant donné la sulfureuse tendance du vin.

Mais la gourmandise n'avait pas de limite. Le pêché n'était qu'excès.

La carte des alcools qu'ils reçurent confirma son enthousiasme.

« Je crois que je vais te forcer à m'inviter ici plus souvent, s'ils me prennent par les sentiments... » déclara-t-il dans un petit rire, pourtant bien sérieux.

Il raffolait effectivement du vin, quand il ne se laissait pas tenter par l'ivresse rapide des alcools forts et des cocktails. Son attachement pour ce liquide particulier lui avait permis de développer son palet et d'arrêter d'acheter toute ces mauvaises bouteilles à un prix démesuré.

De plus, il y avait un avantage non négligeable : Penser a l'alcool lui faisait oublier ce trouble étrange qui le faisait frissonner lorsque Kondo posait ses yeux sur lui. Putain de corps.

(c) AMIANTE

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

When I see you, I want to run, run away because I'm afraid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 楽園RAKUEN
Le jardin d'Eden s'offre aux habitants
 :: 都心▬centre ville :: bars/cafés :: MADE IN PARIS▬パリ
-