AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Oh... so pitiful ft. Sachiyo Ame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
Identifiant du sujet   Dim 11 Mai - 19:33
Ce fut encore une journée éreintante, encore quelques employés du cirques n'aimaient pas la façon que Masao avait de diriger, alors le respecter serait la dernière des choses qu'ils oseraient faire et c'est ce qui avait eu le don de mettre le directeur dans une colère noire mais il s'était retenu, frapper n'était pas la solution à tout – enfin pour lui si – et d'ailleurs il n'avait pas réellement envie de finir à nouveau avec une plainte, combien de fois son avocat le verrait en un mois ? Les forces de l'ordre finirait par le connaître à la perfection à force d'agir de la sorte mais il aimait se faire respecter et voulait imposer cette obligation à tout son entourage. Masao n'était certainement pas quelqu'un de facile à vivre, il le savait mais rejetait la faute sur les autres. Ce n'était pas sa faute mais la leur. Après tout pourquoi serait-ce sa faute ? Il ne demande que le respect, s'il ne l'a pas il frappe, il explose certes il réagit de façon excessive mais n'est-ce pas une raison valable pour s'énerver ? Qu'importe il fallait qu'il se calme avant de déverser sa colère sur un pauvre inconnu qui passerait par là au mauvais moment. La seule chose qui pouvait bien calmer le japonais était de s'affaler dans son canapé avec un café et un film quelconque, méthode assez simple mais lorsqu'il devait traverser toutes les rues remplies de monde pour rentrer chez lui ce n'était pas si simple que cela.

Ses cheveux mi-longs détachés, de dos on aurait pu croire à une fille, il était courant qu'on se trompe car il fallait avouer qu'il avait des traits féminins qui le rendaient irrésistible. La nuit était tombée depuis un bon moment déjà, les rues étaient simplement éclairées par la lueur de la lune ainsi que les lampadaires. Masao passait devant des magasins qui commençaient à fermer leurs portes, des restaurants qui finissaient leur services et des bars qui se remplissaient petit à petit. Il était près de vingt-trois heures et il rentrait seulement du cirque, comme quoi la vie d'un monsieur loyal n'était pas simple et des plus calmes. L'appartement n'était plus qu'à quelques mètres mais quelque chose vint gâcher son plaisir de rentrer rapidement chez lui. Lorsqu'il passa devant un énième bar, où des alcooliques venaient sûrement étancher leur soif, la porte s'ouvrir pour laisser une jeune femme en sortir. A quelques secondes près, Masao se serait prit la porte en pleine figure. Il lança un regard noir à la jeune femme qui venait de sortir, elle avait l'air ivre et bien mal en point. Intrigué de la voir la tête baissée, le japonais pencha la tête pour l'observer comme s'il attendait qu'elle ne se pousse pour pouvoir le laisser passer, dans un sens c'est ce qu'il attendait. Il croisa les bras n'ayant pas envie de passer outre cet obstacle en le contournant après tout c'était à elle de bouger et non à lui.

« Bon tu bouges ? » Lui dit-il sur un ton froid. « J'ai pas que ça à faire alors dégage tu bouches le trottoir. »

Curieux de savoir pourquoi cette femme, en si piteux état qu'il pouvait comparer à un déchet, ne bougeait pas d'un pouce, Masao posa son index contre la tempe de l'inconnue avant d'appuyer pour voir si elle n'était pas morte. Quoi que si elle l'était, elle serait déjà à terre mais enfin, il vérifiait si elle allait bien quoi qu'aller bien dans un tel état était rare.
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

Oh... so pitiful ft. Sachiyo Ame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 閉幕 FINAL DESTINATION
QUE NOS MOMENT PASSÉS ENSEMBLE DEVIENNENT SOUVENIRS
 :: + Archives :: + sujets :: rpgistes supprimés
-