AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 A bodyguard is required. The limits are tested. [Feat Mori Caïn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Ven 11 Avr - 22:00
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014
Sa journée s'était enfin achevée, le soleil avait quelque peu décliné à l'horizon mais le sourire n'avait pas quitté son visage depuis le début de celle-ci.
Pourtant il en avait bavé pendant plusieurs heures, avec ses petites canailles venant déranger la tranquillité du quartier. Plus d'une fois, il avait dû se contrôler pour ne pas en taper un sous une pulsion d'énervement. Il détestait qu'on le prenne de haut et il ne laisserait pas ses gamins le faire.

Son poste au sein de la police le confortait dans sa position envers les autres et lui conférait un certain pouvoir dont il aimait pouvoir jouir chaque jour.

Malgré la fatigue cumulée, il enfila son tee-shirt avant de claquer la porte de son casier, son uniforme parfaitement rangé et jeta son sac sur son épaule.
Il quitta le poste sans avoir omis de saluer ses collègues qui, pour la plupart, lui vouait un respect qui flattait son égo.
Lier une relation plus laxiste n'était pas dans l'ordre des choses, se sentir au-dessus d'eux, telle était sa position.

Le désir de rentrer chez lui se faisait sentir mais l'idée même d'aller vaquer à son deuxième travail l'enchantait également. Quoique ce soir, il n'avait pas vraiment besoin de jouer ce rôle, c'était plutôt une excuse. Cet Host qu'il avait aidé lors d'une agression, l'avait engagé pour jouer les gardes du corps occasionnel. Pauvre petite chose qui se faisait persécuter. Certes, il avait plutôt un corps avantageux mais nullement le physique pour se défendre.

Sur la route, il croisa le chemin d'une jeune femme qu'il eut côtoyé le temps d'une nuit, la gratifiant d'un sourire en coin, un brin aguicheur pour la garder disponible.
Il aimait l'entendre parler de lui comme d'un héros, même-si le terme paraissait un peu exagéré, ses yeux pétillant à la vue de son corps se dévoilant.
Il se savait beau, avait jouer de son charme pour l'attirer à lui et désormais, tentait de trouver un nouveau terrain à conquérir qui serait moins facile.

Un bâtiment se dessina devant lui et il accéléra le pas, il avait bien envie de poser ses fesses dans un bon fauteuil et de se faire servir quelque chose à boire. Il abuserait peut-être de ce jeune homme, non pas dans un sens pervers mais bien dans le sens pratique. Quoique l'explication rendait les choses encore plus confuses qu'il ne voulait les faire paraître. Soupirant, il fit comme chez lui et s'invita donc chez ce fameux Caïn, même-si ce dernier n'était nullement au courant de sa visite. Après tout, Shawn n'avait pas besoin de lui signaler sa présence, il s'imposait, tout simplement.

Entrant dans la pièce principale, il jeta son sac dans un coin, connaissant parfaitement les lieux, il avait cette tendance à mémoriser chaque endroit qu'il fréquentait souvent, pour ne pas être surpris à un moment. Sûrement un truc de flic comme le penserait certains. Pour lui, il s'agissait plutôt d'un côté sécurisant et permettant de le mettre plus à l'aise.
Le stress n'était pas bon pour son teint, et les rides, il avait encore bien le temps avant de les chopper.

Secouant son maillot, il se laissa tomber avec aucune grâce dans un confortable fauteuil non loin de lui. Il ferma un instant les yeux et s'arrêta sur le gargouillement de son ventre. La marche lui avait ouvert l'appétit, une idée malicieuse germa dans son esprit. Ce soir, il allait profiter pleinement de sa présence ici et cette silhouette gracieuse qu'il n'allait pas tarder à apercevoir, tâcherait d’égayer sa soirée.
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Sam 12 Avr - 16:16
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
Deux pieds en dehors de la grande bâtisse que couvrait le Temptation, Caïn se retourna une dernière fois vers la porte principale et salua poliment ses collègues avant de tourner les talons, avançant sa marche vers son appartement. Celui-ci était situé non loin de son lieu de travail ce qui favorisé généralement l’aisance d’arriver d’un point A à un point B relativement vite. Néanmoins, Caïn restait tout de même méfiant dans sa marche, regardant parfois autour de lui histoire de se rassurer que personne ne le suivait. Car oui, s’il en était résulté à devenir ainsi c’était bien à cause d’une mésaventure qui lui était arrivé quelques jours avant. Heureusement que ce policier, Campbell Shawn assuré son service de nuit. Effectivement, Caïn avait une mémoire ne lui faisait guère faux bond de ce fait il se rappelait parfaitement de la situation, des scènes et de l’admirable chef Campbell Shawn. Depuis, le jeune host lui devait une reconnaissance éternelle.

Avant de prendre les escaliers vers l’immeuble de son appartement, Caïn fila vers un kombini achetant les dernières emplettes pour la semaine. Une fois fait, il arriva enfin devant sa porte serrant le sac contre son torse pour pouvoir utiliser une main libre afin d’ouvrir la porte. Enfin ! Caïn soupira de satisfaction alors qu’il ouvrait violemment la porte et se déchaussa rapidement. Se mettre à l’aise. Il devait absolument se mettre à l’aise. Aussitôt dit, aussitôt fait, Caïn posa le sac dans la cuisine où le comptoir à effet bar donna sur le salon. Lorsqu’il alluma la lumière il sursauta se retenant de pousser un cri lorsqu’il aperçut derrière le comptoir Shawn assit confortablement dans le canapé du salon.

Sa main resta bloquée contre sa bouche afin d’éteindre son couinement de détresse. Une fois qu’il fut enfin calmé, Caïn regarda Shawn et leva lentement sa main pour le saluer. C’est vrai qu’il avait la sale habitude de venir s’immiscer dans son chez-soi. Jamais il ne s’y fera, c’était vain de penser qu’un jour il ne grimpera pas au plafond apercevant une silhouette allongé sur son canapé.

Néanmoins, il savait pourquoi Shawn était ici alors il s’exécuta, attrapant casserole et outil de cuisine afin de lui concocter un repas rapide mais délicieux. Heureusement qu’il était bon en cuisine. Tranquillement, Caïn termina de préparer ce katsu-don, spécialité du pays et plaça le tout soigneusement dans une assiette. Une cannette de bière et Caïn arriva dans le salon souriant tendrement à Shawn. Il s’assit à terre à côté du canapé et déposa le repas sur la table basse.

« Bon appétit, Shawn. » Dit-il simplement lui tendant des couverts plus convenable pour un occidental.

Il le regarda manger tandis qu’il alluma la télévision et la présenta comme bruit de fond. Shawn avait la fâcheuse habitude de toujours vouloir que tout soit bien et qu’il soit ainsi traité comme un petit prince. Aucune blague de travers, toujours de la répartie plaisante et encore quelques pointes de compliments mélangés par-ci par-là à la discussion. Premier geste ;

« Pas trop dur le travail ? Comme d’habitude tu tiens une forme olympique alors je ne m’en fais pas trop pour toi. »
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Sam 12 Avr - 20:49
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014
Shawn ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin en observant la réaction de cette fameuse silhouette attendue. Il s'y attendait pourtant, à chaque fois, cela l'amusait. Sauf que ce ne serait pas ce soir qu'il allait entendre le cri si...aigu de son soumis.
Comme il aimait l'appeler ainsi même-s'il ne le traitait pas si mal en regardant la situation dans son ensemble et puis, ce n'était pas comme-ci cela déplaisait au principal concerné, il ne disait rien et le servait sans grogner.

Il soupçonnait pourtant que cela avait rapport avec son sauvetage...même-si, à la base, il ne faisait que son job.
Caïn finit par reprendre contenance et le salua, comme-si cette situation paraissait normale et habituelle. Ce qui, ma foi, l'était en somme.

Ne bougeant pas de son coin, il ne fit que porter toute son attention sur ce corps qui se mit en mouvement, toujours ce sourire plaqué aux lèvres et un gargouillement de ventre en prime.
Petit bruit qui passa inaperçu lorsque le propriétaire des lieux se mit aux fourneaux.

Il le savait bon en cuisine, heureusement pour lui d'ailleurs, non loin d'être exigeant, il préférait quand même manger de la bonne nourriture, avec un certain appétit d'ailleurs !
En profitant pour le regarder, il se permit de faire un commentaire dans sa tête sur son physique, plutôt bien entretenu mais qui le confortait dans l'idée de le nommé son petit soumis.

Une fille l'avait déjà giflé, une seule et unique fois où il s'était risqué de faire une remarque blessante sur le corps de celle-ci, la traitant de planche à pain frigide. Bien sûr, il aurait dû le savoir qu'elle n'allait pas apprécié mais les mots étaient sortie malgré eux et la claque aussi.
Après cette péripétie, il avait quitté l'appartement - il préférait le dire dans ce sens, dire qu'il s'était fait jeté, c'était moins flatteur - et s'était réfugié dans un restaurant, l'appétit lui étant venu avec ce joli adjectif.

Il secoua ses idées et porta une main à sa bouche, étouffant un bâillement, s'allonger sur le canapé n'avait peut-être pas été l'une de ses meilleurs idées de la journée.

Une canette de bière traversa son champ de vision et son regard se posa sur l'assiette, d'aspect alléchant, qui lui titillait déjà les narines. L'envie de sauter sur le plat passa dans son esprit mais il se retint, effet de tenu, quand même et remercia le jeune homme :

- Merci Caïn, je vais me régaler.

Un clin d’œil lancé à ses côtés, il prit les couverts, fourchette et couteau, il remercia son cuisinier personnel pour cette délicate attention, car malgré tout, il avait encore un peu de mal avec les baguettes - tellement qu'il préférait manger chez lui pour éviter les regards un brin moqueur des asiatique - et entama son repas avec délice.

Oui, cette différence physique le pesait parfois. Elle handicapait sa vie tout autant qu'elle lui conférait un certain atout envers la gente féminine et masculine. Il se savait irrésistible et en jouait mais s'interrogeait également sur le pourquoi de sa présence au Japon.

La télévision fut allumée mais il n'y prêta aucune attention, il savait que c'était une petite habitude de bruit de fond que Caïn avait et cela ne le dérangeait pas. C'était même parfait, et il aimait quand ça l'était.

- Pas trop dur le travail ? Comme d'habitude, tu tiens une forme olympique alors je ne m'en fais pas trop pour toi.

La discussion commença enfin et le premier compliment qui fusa, gonfla la poitrine de Shawn. Oui, il adorait, même-si cela paraissait égocentrique, entendre parler de son physique à damner un saint. Après tout, s'il faisait en sorte de l'entretenir, ce n'était pas pour rien.

Le regard doux se posa sur la petite tête assise à terre et il stoppa la fourchette dans l'assiette, plantant ses pupilles étincelantes dans celle de son hôte.

- Un brin épuisante mais je me suis conforté dans l'idée que tu allais prendre soin de moi, encore ce soir. Je ne te dérange pas, j'espère ?

Oui, il paraissait déplacé de poser cette question alors qu'il avait pénétré dans l'appartement sans le consentement de son propriétaire, avait pris possession de son canapé et pour couronner le tout, se faisait servir sans même avoir besoin d'en donner l'ordre. Franchement, cette question était déplacée et ne servait à rien mais c'était toujours amusant pour lui de la lancer de temps en temps.

Il leva sa main gauche qui avait lâché le couvert et l'amena jusqu'à la chevelure de Caïn, attrapant une mèche sur le front pour la glisser derrière l'oreille.

- Je vois mieux ton visage et tes expressions ainsi, argumenta-t-il d'un sourire charmeur.

C'était peut-être un peu inconscient ce sourire..ou peut-être pas, après tout, il lui arrivait parfois ne plus faire la différence entre son jeu et ses réactions naturelles. Mais il préférait voir le visage entièr de ses interlocuteurs pour ne rien louper.
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Dim 13 Avr - 14:02
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
« Un brin épuisante mais je me suis conforté dans l'idée que tu allais prendre soin de moi, encore ce soir. Je ne te dérange pas, j'espère ? »
« Non ne t’en fais pas. Tu es la bienvenue chez moi. »

Caïn accompagna sa rétorque en secouant sa tête de gauche à droite puis sourit doucement à Campbell quand il capta enfin que Caïn devrait bien s’occuper de son invité. Sans rien dire, il laissa ce dernier s’approcher de lui pour remettre une mèche derrière son oreille. Soupir d’apaisement. Ses yeux se relevèrent vers Shawn et décida enfin de venir s’assoir à côté de lui. Il inspecta un peu comment il était assis puis claqua sa langue contre son palais alors qu’il s’assit sur le dossier derrière Shawn et posa ses mains de part et d’autres de ses épaules. De là, il commença quelques doux gestes type d’un massage relaxant.

Bien sûr qu’il allait lui rendre le séjour chez lui très agréable, après tout c’était toujours ce qu’il faisait quand il s’agissait de Shawn. Etant dans une relation très amicale avec des petits bénéfices comme venir à n’importe quelle heure, préparer de bons petits plats et lancer de doux éloges envers le chef de la police. Caïn l’observa essayant de détecter de bonnes ondes s’émanant de Shawn.

« ça va tu apprécies ? Pendant mon temps libre, je regarde à la télévision plusieurs émissions et justement ils enseignaient quelques règles de massages. »

Effectivement, pour avoir du temps libre, Caïn devait faire tout ce que le patron lui demandait de faire, qu’il soit souriant, avenant et particulièrement aux pieds des clients histoire qu’ils reviennent le lendemain soir. Un soupir discret se libéra d’entre ses lèvres au vue de cette soirée harassante de dictats. Mais maintenant il pouvait profiter et être plus ou moins normal envers son ami, Shawn. Apercevant que l’assiette était à présent vide, Caïn sauta hors du canapé et attrapa gracieusement le plat puis le débarrassa dans l’évier de la cuisine. La lavant rapidement, il retourna ensuite auprès de Campbell reprenant ainsi sa position tout en continuant son massage.

« Puisqu’on est venu à parler de nos journées respectives, j’ai passé une soirée bien longue. J’ai cru que je ne pourrais pas me reposer mais heureusement que tu es là. » Commença-t-il regardant droit devant lui, un léger sourire accroché aux lèvres.

Sans vraiment y prêter attention, il venait de faire un nouveau compliment subliminal à Shawn. A croire que tout cela venait simplement d’une bonne vielle habitude et que tout cela n’était pas orchestré selon les ordres de Campbell.
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Dim 13 Avr - 20:53
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014
'Bienvenue chez lui' ? Il ne pouvait le contredire, même-s'il s'imposait chez lui, parfois à des heures tardives et s'en prévenir, l'accueil restait chaleureux et obéissant, tout ce qu'il attendait d'une fin de soirée.

Shawn observa le jeune homme se relever et partir derrière lui, il continua de manger tranquillement tout en sentant deux mains se poser sur ses épaules, il sourit, sachant pertinemment ce qui allait découler de ce geste.

- Ça va tu apprécies ? Pendant mon temps libre, je regarde à la télévision plusieurs émissions et justement ils enseignaient quelques règles de massages. 

Ce type avait scruté les émissions pour apprendre des techniques de massage afin...de le satisfaire ?
Bien sûr, son égocentrisme l'amenait à penser pour lui et occultait parfois le travail de son soumis qui exigeait ses connaissances.
Il continua de manger tout en appréciant ses délicates attentions qui dégageaient toute cette foutue pression de la journée accumulée.
Fermant les yeux, il ne vit pas mais sentit l'assiette vide être retirer et entendit l'eau coulée, c'est à ce moment qu'il le regarda s'activer devant l'évier.
Il ne sut dire si c'était la fatigue ou bien le fait d'être un peu plus détendu qui lui faisait penser à ça, mais une bonne douche à deux lui traversa l'esprit.

Il suivit du regard Caïn revenir lui masser les épaules et, à l'entente de sa voix, laissa couler sa tête vers l'arrière, touchant le torse du jeune homme comme un appui.

- Puisqu’on est venu à parler de nos journées respectives, j’ai passé une soirée bien longue. J’ai cru que je ne pourrais pas me reposer mais heureusement que tu es là, commença-t-il regardant droit devant lui, un léger sourire accroché aux lèvres. 

Comme il aimait ses compliments, qui parfois, même-s'il s'en doutait, sonnait faux dans la bouche des gens, étaient agréables à entendre et gratifiant pour lui.

Il lui arrivait de douter de lui, de Seven et de doute cette organisation du quartier et dans ces cas-là, entendre qu'on souhaitait sa présence, s'avérait plaisant quasiment même utile pour retrouver confiance.
Fort heureusement, il arrivait à se contrôler et à ne montrer à personne ses petits moments de faiblesses. Seul son appartement vide mais cosy était son confident.

Il reporta son attention sur son hôte qui était devenu silencieux, sûrement en attente d'une réponse de sa part et attrapa l'une de ses mains pour la faire glisser dans son dos.

- Prendre soin de moi est reposant ? Ou tenterais-tu simplement de me flatter en me disant ça ?

Était-il sincère en lui affirmant que sa compagnie égayait sa nuit plus que son travail ne lui permettait ?
Shawn n'arrivait jamais à discerner les flatteries de la vérité lorsqu'il s'agissait de Caïn. Peut-être le simple fait que celui-ci mentait souvent aux clients pour s'attirer leur grâce, lui donnait cette impression de faire parti de sa clientèle.
Il se savait beau, il était capable de charmer qui il désirait mais les défis l'intéressaient bien plus que la facilité mais quelque chose envers ce jeune homme le bloquait autant qu'il l'attirait.

Montre tes nouvelles techniques, je suis prêt à te servir de cobaye si tu veux, proposa-t-il dans un soupir de bien-être.

Mais alors qu'il sentit les mains reprendre leur mouvement, son ventre gargouilla d'une différente façon, annonciateur d'une mauvaise nouvelle, un brin explosive.

Avec empressement, il se releva, quittant le canapé et sans même avoir besoin de demander son chemin, fila droit jusqu'au petit coin et s'y enferma.
Grognant contre lui même pour cette façon honteuse de fuite, il posa son royal postérieur sur le trône et laissa tomber sa tête entre ses mains. Obliger de s'asseoir à cause de son ventre qui lui broyait les intestins.
Il détestait être en position de faiblesse ou de honte, deux de ses phobies. Comment un homme pouvait paraître grand et fort de cette façon.
Car c'est ce qu'il était, et aimait être dans le regard des gens. Ses yeux pétillants qui l'admiraient et ses pupilles dilatées devant son corps sublimes.

Il se trouva bien ridicule, pencher sur les toilettes à espérer ne pas être tomber malade. Fort heureusement, rien ne présageait cette condition, il n'avait seulement qu'une envie pressante et peut-être un trop plein de stress qui s'évacuait par des douleurs intestinales.
Quoique...peut-être profiterait-il de cette situation pour exploiter son petit Caïn pour prendre soin de lui plus souvent et de manière différente.
Son esprit divergea sur une scène qu'il préféra chasser en secouant la tête. Cela faisait quelques jours qu'il n'avait pas pris le temps de croiser le chemin d'une femme à son goût ou bien d'un homme, peut lui importait, tant que le plaisir et la vénération étaient présente.

Ses cheveux entre ses doigts, il se mordilla la lèvre inférieure quand il esquissa un mouvement pour se relever et qu'une vive douleur éclata dans sa cuisse.

- Foutu crampe, grogna-t-il avant de taper rageusement contre le mur.

Il réveillerait peut-être des probables voisins mais il en avait que faire, de toute façon, c'était lui le représentant de la loi, il leur clouerait le bec vite fait.

Attendant quelques minutes, qui lui paraissait être une éternité entre ses quatre murs, il fixa la porte avec mépris, peu enclin à saisir la dernière solution qui navigua dans ses pensées : appeler Caïn.
Décidément cette soirée allait l'achever contrairement à l'idée fabuleuse qu'il s'était faite de celle-ci.

- Caïn, hurla-t-il dans l'appartement, afin que celui-ci arrive rapidement et abrège ses souffrances.

Celui-ci apparût à l’entrebâillement de la porte qu'il eut pris soin d'ouvrir en forçant sur ses bras pour atteindre le verrou. Sincèrement, il était, dans un sens, content que cela lui arrive ici et non pas dans un lieu où nombres de personnes auraient pu se foutre du grand Shawn. Narcissique ? Il l'était et l'assumait parfaitement, il avait des atouts, le savait et en profitait. N'importe qui dans sa situation aurait fait la même chose et n'aurait pas aimé dans celle-ci.

Il eut cru apercevoir un sourire se dessiner sur le visage du propriétaire du logement de la déchéance de Campbell mais évita d'en faire une esclandre tant qu'il ne serait pas sortir des cabinets.
Avec une grimace, il prit la parole :

- Cela ne te dérangerais pas de m'aider à me relever, de te retourner pour que je finisse de m'essuyer et me ramener jusqu'au canapé ? J'ai chopé une foutue crampe merdique et je pourrais rien faire sans...ton aide.

Il hésita sur les derniers mots mais il devait bien se résoudre à cette évidence, sans une aide extérieur, il ne pourrait pas atteindre un endroit plus confortable et surtout, remettre ses vêtements. Il n'était pas pudique, loin de lui mais qui avait déjà rêver de se retrouver cul nu devant un type ? Personne.

- Et un massage de la cuisse, tu as pu voir une émission qui apprenait comment faire disparaître les douleurs ?

Homme fier qu'il était, il prit sur lui pour ne pas afficher un visage déconfit et offrit un large sourire charmeur à son complice.
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Dim 13 Avr - 21:51
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
L’effervescence des mots cajoleur de Caïn remplir plutôt Shawn de doute quant à sa fiabilité envers ses propos. Voulant tout de suite rattraper le tir afin de prouver la vérité sur ses flatteries Caïn entre-ouvrit la bouche mais Shawn s’éclipsa rapidement dans la salle de bain. Qu’avait-t-il tout d’un coup ? Regardant tout autour de lui comme si les meubles auraient la faculté d’argument sur ses points négatifs, il conclut que ses efforts firent vains. Alor il patienta un instant jusqu’à entendre son nom sortir de la gorge de Campbell qui ne semblait pas enjoliver d’appeler son prénom. Arquant un sourcil, Mori osa tout de même se lever et marcher jusqu’à la porte de la salle de bain qu’il ouvrit violemment pour faire tomber le verrou. Sa surprise fut le summum de son sentiment lorsqu’il vit Shawn assit sur le trône, la jambe tandis en souffrant de sa crampe. Un léger rictus ne put se défaire de son visage pâle alors qu’il hocha la tête et s’exécuta sous les ordres grommelé par son ami.

S’il y avait bien une seule personne capable de s’y coller c’était bien Mori Caïn. Ce dernier se retourna et après avoir entendu la chasse d’eau s’amplifier dans la pièce, il se tourna vers Shawn et l’aida à sortir de cette salle de bain qui devint à présent la pièce de la honte. Ne voulant pas s’attarder sur ce qui s’était passé, Caïn resta muet et l’aida à marcher jusqu’à sa chambre où il l’allongea sur le lit avec la plus grande délicatesse. Un doux sourire rassurant et Caïn s’assit en tailleur à ses côtés et commença quelques massages sur la cuisse comme lui avait prescrit Campbell.

Néanmoins, il avait beau mettre tous ses efforts dans ses gestes, il n’arrivait pas à retirer la grimace de Shawn sur son visage tiré de douleur. Observant sa cuisse, Caïn réfléchit à comment soulager efficacement son mal-être quand soudain une idée lui frappa à l’esprit. Ses yeux se tournèrent vers son ami qui le regarda aussi.

« Hum, Shawn excuse-moi mais je vais devoir enlever ton pantalon. La matière de ton jean m’empêche de bien attraper ta peau et la détendre. Désolé. »

Sous ces bonnes paroles, Caïn n’attendit pas l’approbation de son invité et commença à retirer soigneusement le jean. Faisant tomber celui-ci à terre Caïn fit craquer ses doigts et continua donc ses massages sur l’ensemble de sa cuisse. Pour une guérison plus rapide, les doigts devaient se balader le long de la cuisse afin de permettre une circulation plus spontanée et ainsi apaisante. Du moins s’était ce qu’il avait appris devant sa télévision.

Les massages n’étaient pas vraiment son atout majeur pour faire d’une invitation chez lui quelque chose de mémorable et d’agréable cependant Campbell lui devait bien ça. Caïn le regarda essayant de sourire sincèrement quant à l’efficacité de ce massage.

« ça va ? Tu penses que ça peut aller ou alors je me suis totalement trompé au sujet de la leçon de massage ? » Demanda-t-il en le regardant d’un air suppliant.

Ses doigts remontaient légèrement insciemment tant qu’il le regardait dans la profondeur de ses iris. Caïn retomba ses yeux sur ce qu’il faisait et sursauta légèrement enlevant promptement ses mains de là où elles se trouvaient. Un doux « désolé » sortit de sa bouche tandis qu’il reprit le massage répétant les gestes qu’il avait vue à l’émission.

« Dis-moi quand ça va mieux surtout, je ne veux pas paraitre pervers si je continue. »
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Lun 14 Avr - 17:53
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014



A bodyguard is required. The limits are tested.

Shawn voulut se mordre les lèvres mais cela aurait été montrer un signe de gêne et vu la situation déjà bien honteuse, il préférait paraître le plus à l'aise possible.
Lorsque Caïn se détourna pour lui laisser le temps de se rhabiller, il maudit son karma pour lui imposer pareille humiliation. Rien que le fait d'être égocentrique rendait la chose encore moins supportable mais il ferait avec, il était Shawn après tout.

Tirant la chasse d'eau, il tenta de s'appuyer sur la seule jambe qui ne le faisait pas souffrir et afin de garder un peu de dignité, il ne pouvait que donner des ordres.

S'il en avait été capable, il aurait sûrement claquer la porte, quitte à devoir en racheter une nouvelle pour s'excuser mais se retrouver en appui sur les épaules de celui qu'il torturait par des caprices, n'aidait en rien à calmer ses nerfs.
Exténué, il se laissa guider jusqu'à la chambre et apprécia la douceur dont fit preuve le jeune homme pour le poser sur le lit. Soupirant d'aise, il ferma les yeux lorsqu'il sentit deux mains se poser sur sa cuisse. Bien sûr, le frottement du tissu sur sa peau le fit grincer des dents, déjà qu'il avait passablement mal.

Il s'apprêta à arrêter Caïn dans son élan lorsque celui-ci le regarda, ayant certainement compris que le massage demeurait inutile avec le jean et les propos qu'il lui lança confirma sa théorie.

- Hum, Shawn excuse-moi mais je vais devoir enlever ton pantalon. La matière de ton jean m’empêche de bien attraper ta peau et la détendre. Désolé.

Il aurait pu en être amuser si sa crampe ne lui lançait pas de vives douleurs qui le clouait sur les draps. Vraiment, il se maudit de paraître aussi ridicule mais ne fit qu'un simple signe de la tête pour acquiescer mais il n'attendit même pas l'approbation que son pantalon commençait déjà à glisser sur ses jambes et que les doigts reprenaient leur mouvement.

La grimace sur son visage s'atténua tandis que sa cuisse commençait doucement à se détendre, lui aussi d'ailleurs.
Certes, Mori était loin de connaître tous les secrets de la kinésithérapie mais ses gestes suffisaient à le soulager.

- Ça va ? Tu penses que ça peut aller ou alors je me suis totalement trompé au sujet de la leçon de massage, demanda-t-il en le regardant d’un air suppliant.

Shawn vit bien dans ce regard qu'il faisait de son mieux et attendait qu'on le rassure à ce sujet. Il n'allait pas mentir et n'en avait nullement le besoin, après tout, cela fonctionnait, mieux qu'il ne l'aurait cru.

- Non, crois-moi, tes mains font des mer....

Mais il se stoppa net et se crispa lorsqu'une main – moins innocente – remonta un peu au-dessus de sa cuisse, un endroit un peu trop sensible à son goût depuis quelques jours. Il posa par réflexe sa propre main sur celle-ci, pour l'arrêter dans sa montée, les yeux toujours ancré dans ceux de son masseur alors que celui-ci se reprit et lui lança un 'désolé' d'une petite voix.
Leurs mains se séparèrent et reprirent leur position du début alors que l'ambiance avait doucement changé. Tout du moins du côté de l'esprit de Shawn.
Oui, il avait passablement besoin de compagnie et ce petit geste inconscient réveillait sans qu'il puisse le contrôler, sa libido négligée.

Le seul mot 'pervers' parvint à ses oreilles alors qu'il ne pouvait décrocher ses yeux du visage angélique. Il toussa pour s'éclaircir la voix, et détourna le regard sur le mur, soudainement plus intéressant.

- Je pense que tu peux t'arrêter là, tu vas t'épuiser à la tâche, déjà que tu as passé une dure journée.

Non, il n'avait pas spécialement l'envie que le massage s'arrête, il avait même quelques idées déplacées qui hantaient ses pensées, il rêvait d'ailleurs que ses doigts se baladent à nouveau ailleurs.

N'en pouvant plus de cette tension qu'il n'arrivait pas à canaliser, il se redressa, attrapa les poignets et happa le regard de Caïn, bien décider à satisfaire sa frustration. Bon, pas au point de lui demander à faire des extras. Il n'appréciait d'ailleurs pas trop le simple fait qu'on vende son corps, pour lui, l'acte devait découler par une attirance physique, une passion ou des sentiments et non pas par une obligation de travailler mais il se tairait sur son opinion, après tout, il n'avait aucun droit de s'en mêler.
D'un ton ferme et sans hésiter, il allait abuser – à nouveau – des services de son petit soumis. Et demain, il irait se chercher un partenaire, sinon, il risquait de se griller des neurones sous l'insatisfaction de ses sens en éveils.
Rien qu'une caresse un peu plus prononcée, un geste dérapant ou un regard trop appuyé, rappelait à son corps ô combien il manquait d'attention.

- Écoute, soit pervers si tu en ressens l'envie, ne soit pas désolé sur un geste inconscient. Ce n'est pas dans mes habitudes de quémander de la sorte, d'ailleurs je te déconseille d'en parler à quiconque de tout ce qui a bien pu se passer ce soir, mais je n'ai pas eu de temps pour moi et...bref, je suis un mec.

Se passant une main dans ses cheveux, il se demanda s'il devait continuer sur sa lancée, après tout, ce n'était peut-être pas une si bonne idée. Caïn était un host, il avait du en voir des pires que lui, de tous les genres mais son égo parlait pour lui bien que le désir l'accablait de négligence. Oui, il était fichtrement en manque mais bon sang, était-il vraiment capable de faire appel à ce genre d'alternative. Oui, c'était son boulot mais c'était le point qui justement le titillait quant à la décision finale.

- Laisse tomber. Tu es fatigué, tu as dû t'occuper de nombreuses...personnes et la crampe va mieux. Je ferais mieux de te laisser tranquille et de rentrer chez moi. On a tout les deux, un grand besoin de se reposer.

Se défiler ? Non, ce n'était pas dans son caractère, ou tout du moins, le niait-il pour sa propre bonne conscience. Après tout, comment un type sûr de lui et ne craignant rien, pouvait-il se débiner ainsi face à un autre homme ?
Il mit un pied à terre, tourna son visage vers Mori pour lui adresser un sourire de remerciement.

- Ne me prend pas pour un fou, hein, plaisanta-t-il, histoire de changer d'atmosphère et de sujet.

Avait-il eu, l'espace d'un instant, envie de lui ? Probablement. Mais, il mettrait ça sur le compte du manque flagrant et non pas d'une quelconque attirance développée. C'était vraiment une véritable prise de tête et il n'avait pas franchement les idées en place pour réfléchir posément.
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Mar 15 Avr - 16:57
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
Les mots n’étaient même plus en mesure de pouvoir mettre un nom sur ce qu’il ressentait à ce moment même. Dès son arrivée, Campbell avait été des plus tranquilles et attendrit aux efforts accomplis de son hôte néanmoins, la minute où ce dernier avait faillit émettre quelques zestes d’érotisme dans l’ambiance, l’occidental s’était directement braqué. Même si à première vue, celui-ci ne semblait pas être indifférent aux gestes bénéfiques de Caïn. C’était à ne plus rien comprendre. Ses yeux roulèrent encore et encore lorsque Shawn li insinua que ce n’était pas si mal que ça de vouloir être touché. Les mains se refermant sur les poignets frêles de Caïn, Shawn semblait même appuyer ses dires dans de gestes subliminaux.

Voilà que son ami jouait la confusion afin de se disperser et de s’éclipser. Surement qu’il n’avait pas envie de justifier l’entièreté de ses dires ainsi que ses réels envies. Caïn haussa légèrement les épaules et assit sur le lit à genoux, il se retourna doucement vers Shawn. Sa voix résonna doucement dans l’ensemble de la pièce, mais assez pour que l’appelé se tourne vers lui. Gêné de l’atmosphère qui semblait changer tout de suite, Caïn baissa la tête tout en plantant ses mains sous ses jambes.

« J’ai certes passé une sale journée mais tu peux rester ça ne me dérange pas. De plus, des invités j’en ai pas à la pelle alors ça me fait toujours de bien d’en voir un après le travail. » Expliqua-t-il relevant sa tête vers son dit ami.

Ses pupilles inspectèrent les gestes que pouvait provoquer Shawn néanmoins, il voulait s’assurer que son travail d’host n’avait pas à intervenir dans leur relation. Pour lui, c’était un boulot comme un autre avec, certes, des extras mais si Caïn devait passer une soirée sans ceux-ci il le pouvait. Ce n’était pas la règle d’or, la marche à suivre si on voulait être répertorié comme l’host du mois. Caïn lui sourit sincèrement et entre-ouvrit la bouche à nouveau faisant éclairci sa voix.

« Et puis… Pour ce que tu as dit c’était parce que tu avais envie de moi.. ? Demanda Caïn en le regardant discrètement, Non pas que ta proposition me déplaise mais c’est bien étrange d’entendre ça de ta part. Surtout que tu me demande ce genre de chose. »

Car oui, aussi étrange que cela ne pouvait le paraitre, Caïn pouvait avoir un ami sans que cela ne commence par une liaison sous les draps. Et aussi anodin que cela ne puisse être, il n’avait jamais pensé à une quelconque situation érotique mêlant les deux à des baisers sulfureux et plus encore. Oh mon Dieu, voilà qu’il s’y mettait soudainement à y penser. Caïn fronça violemment les sourcils et sauta hors du lit. Plus loin il sera d’un tel objet de tentation, mieux il se portera. Cependant… Shawn était non loin de lui et ils se trouvaient dans une chambre qui plus est celle de Caïn. Son ami avait le contrôle sur lui, il pouvait lui demander n’importe quoi que Caïn s’exécutera tout de suite de faire. Mais quand même pas de coucher avec lui… Si ?
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Dim 20 Avr - 9:19
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014
Shawn s'avoua que lui-même s'était perdue dans ses explications. Certes, il détournait un brin le sujet gênant mais ce n'était pas entièrement pour cette raison, à vrai dire, il ne savait pas exactement pourquoi.

Alors qu'il avait les pieds à terre, prêt à partie, Shawn ne s'enfuyait jamais, voyons.
Il entendit Caïn prendre la parole, doucement, tellement qu'il dût y prêter une oreille plus attentive. Peut-être du au fait qu'il avait baissé la tête. Le voir ainsi, quelque peu timide, si c'était l'adjectif qu'il pouvait choisir pour cette situation, cela lui faisait bizarre.
Lui-même n'était pas habitué à aller jusqu'à penser de coucher avec lui, c'était même d'ailleurs la première fois de son côté – il se demanda d'ailleurs si c'était aussi le cas pour Mori – alors constater que sous ses airs de parfait hôte chez lui, ce jeune homme pouvait cacher de la gêne si cela venait à déraper.
Bon, ils n'en étaient pas encore là et probablement qu'il ne le sera jamais – il préférait ne pas y penser plus – mais tout de même, il devait arranger les choses, c'était son ami et il agissait un peu comme un con.

- J’ai certes passé une sale journée mais tu peux rester ça ne me dérange pas. De plus, des invités j’en ai pas à la pelle alors ça me fait toujours de bien d’en voir un après le travail, expliqua-t-il relevant sa tête vers son dit ami.

Oui, son ami, il le confirmait également dans ses propos. Son visage tourné vers lui, il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Était-ce le moment des confidences amicales ? Il n'était pas franchement doué pour ça, que se soit dans les sentiments amicaux ou amoureux, il désertait souvent la conversation. Quand ça le concernait, il n'avait aucun problème avec son égo mais quand il s'agissait de sa relation avec les autres, c'était tout autre chose de plus complexe.

Il avait d'ailleurs peut-être abuser de son côté en sous-entendant sur son travail d'host. C'était un boulot comme un autre et il n'aurait pas dû faire le moindre commentaire. Il l'acceptait chez lui, enfin son intrusion chez lui, sans broncher, réagissait à ses caprices – même les plus fous ou déplacés – et lui se permettait de lui parler ainsi.

- Et puis… Pour ce que tu as dit c’était parce que tu avais envie de moi.. ? Demanda Caïn en le regardant discrètement, Non pas que ta proposition me déplaise mais c’est bien étrange d’entendre ça de ta part. Surtout que tu me demande ce genre de chose. 

Shawn sursauta...il n'aurait pas penser que Caïn ne le lui demande si directement. Après tout, ne voulaient-ils pas éviter ce sujet ?
Il se gratta le bras, non par malaise mais conscient qu'il devait faire attention à sa réponse. Un seul mot de travers dans la phrase et son logeur pouvait mal interpréter ses dires.
Repoussant une mèche de cheveux au-dessus de son crâne, il ne le lâche pourtant pas du regard mais écarquilla les yeux en le voyant sauter du lit alors qu'il allait prendre la parole à ce moment-là.
Surpris, il ne put réagir sur l'instant, se contentant de se demander pourquoi il avait une telle réaction. Était-ce lui qu'il l'effrayait ? La perspective qu'il lui réponde 'oui' le tétanisait-il au point qu'il s'éloignait de lui ?

Se raclant la gorge, il eut une boule dans la gorge, jamais il n'avait rencontrer de personnes ayant une telle réaction envers lui. Même celle à qui, il avouait vouloir coucher, lui répondait simplement qu'elles n'avaient pas envie, néanmoins, elles ne partaient pas.

Soupirant, il se demanda si finalement Caïn voulait réellement une réponse, après tout, selon celle-ci, il pourrait très bien finir par être rejeter complètement, même en tant qu'ami.

Il le fixa, sans un mot, attendant que celui-ci réagisse d'une quelconque façon mais il restait sur place, comme pétrifié.

- Tu me poses une telle question mais la réponse t'effraie-t-elle au point d'avoir peur de moi ? Il vaut peut-être pas que je répondes, ça pourrait aggraver notre situation, et même si je ne suis pas du genre à faire des compliments, j'aime bien me détendre en ta compagnie.

Cette fois, il ne parlait sur le fait que c'était son job de mettre à l'aise les gens, non, il le pensait sincèrement. Même-si parfois, il abusait un peu trop de son côté en lui demandant toutes ses choses, c'était son moment de détente, là où il pouvait soupirer et libérer tout son stress accumulé pendant la journée.
Il y avait bien des soirs où il ne s'invitait pas mais la soirée suivante devenant pressante.

Se relevant, il se dirigea vers Mori et lui attrapa le poignet, doucement pour l'emmener vers le salon, la chambre était un lieu bien trop intimiste pour y rester, surtout la sienne, ça devait le rendre encore plus nerveux.
Alors qu'ils arrivaient près de la porte, il se tourna à nouveau vers lui, les yeux doux et un sourire en coin.

- Ce soir, exceptionnellement, je vais répondre à tes caprices, se serait toi qui serait chouchouter et on va commencer par un massage, qu'en pense-tu ?

Laisser l'événement de côté et passer à autre chose, changer l'atmosphère en quelque chose de plus chaleureux et même-si, il prenait sur lui et que ce n'était pas son genre d'habitude, il allait faire plaisir à son hôte pour une fois.
The seven show - Signature




@EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mori Caïn
La team des admins sexy » duo de choc
Identifiant du sujet   Mar 22 Avr - 20:03
avatar
Célébrité : Kamenashi Kazuya
Messages : 217
Dans le jeu depuis : 22/02/2014
« Tu me poses une telle question mais la réponse t'effraie-t-elle au point d'avoir peur de moi ? Il vaut peut-être pas que je répondes, ça pourrait aggraver notre situation, et même si je ne suis pas du genre à faire des compliments, j'aime bien me détendre en ta compagnie. »

Et un sourire s’étira sur les lèvres fines de Caïn. C’en était même une énigme de savoir comment Shawn pouvait faire passer son ami du rire aux larmes, des doutes aux éclats de bonheur. C’était peut-être bien là le noyau de leur relation. Quand bien même leur caractère bien différents ne pouvaient fonctionner ensemble et pourtant jamais Caïn ne s’est surpris à penser du mal de Shawn, mise à part de le penser bien étrange par moment. Cependant cela aussi faisait partie des liens de leur relation, leur accord en désaccord dira-t-on. Alors qu’il fut perdu durant un certain temps maintenant dans ses pensées, le jeune Mori ne réagit pas tout de suite quand il sentit le parfum de l’officier Campbell s’amplifier une fois à sa hauteur. Il ne remarqua qu’une minute plus tard son poignet se réchauffer d’une douce étreinte l’emmenant hors de la chambre, soit dans le salon. Caïn observa les lieux comme si ce n’était guère son appartement et entendant les paroles Shawn, un rictus s’y refléta dans son visage pâle.

Il s’assit donc sur le canapé, croisa les jambes et posa ses mains l’une sur l’autre au-dessus de sa cuisse tout en regardant Shawn tendrement.

« Tu sais, je n’aime pas être touché. Tu dois dire que c’est bizarre, pour le métier que je fais, mais j’y peux rien »

Expliqua-t-il faisant glisser un doux sourire dans toute la pièce. En fait, et plutôt grâce à Shawn lui-même, ils avaient pu plutôt bien contourner la question, la gêne et aussi les pensées plus ou moins érotiques que Caïn s’était faite en tête. Du moins, il devait plus du tout y penser. Néanmoins, les révélations de son ami le perturbaient plus ou moins. Comment ça il serait effrayé de Shawn ? Peut-être avait-il fait quelque chose ou dit quelque chose qui aurait pu manifester une telle peur au point que son invité se braque. Caïn réfléchit, fronçant les sourcils avant de redresser son menton vers Shawn.

« Et puis tu ne m’effraies pas du tout ! Les armes à feu j’y suis maintenant habitué, quant à ta subtilité même de dragueur ça fait maintenant partie de ton langage habituel. »

Ses lèvres s’étirèrent doucement sans bien y dissimuler un sourire franc. Car oui, tout ce qu’il avait dit était vrai néanmoins, Caïn sombré dans une curiosité sans pareille… Qu’aurait-il bien pu répondre ? Qu’est-ce que Shawn avait en tête. Ce dernier était impossible de percer à jour, d’y trouver une quelconque satisfaction quant à l’étendue de ses réponses parfois vagues. Bon, il fallait bien qu’il se lance ; cela irritait beaucoup trop son état.

« Maintenant que tu sais comment je pourrais réagir, c’était quoi ta réelle réponse, Shawn ? »
The seven show - Signature


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Campbell Shawn
La team des modo chatons » Nekotwo
Identifiant du sujet   Lun 28 Avr - 20:25
avatar
Célébrité : O'Brien Dylan
Messages : 184
Dans le jeu depuis : 02/04/2014
Shawn se doutait que malgré un tel métier, les gens avait tendance à être moins tactile hors des horaires de travail. Et Caïn ne dérogeait pas vraiment à la règle.
Il comprenait parfaitement même-si, au fond, un simple massage n'aurait pas amené le policier à le toucher réellement, seulement à détendre ses muscles par des gestes simples et légers, comme il le lui faisait.

Mais après ce qui c'était plus ou moins passé dans la chambre, garder une certaine distance devait mieux convenir à la situation.
Il s'empressa de n'y faire aucune remarque et acquiesça d'un mouvement de tête afin de lui faire comprendre qu'il n'y avait aucun problème quant à son refus.
Il prit place à son tour dans le canapé, ses jambes, remises de la crampe, n'étaient pas encore au mieux de leur forme avec la fatigue cumulée durant la journée.

A vrai dire, il commençait lentement à rêver d'une bonne nuit de sommeil, reposante au possible, car il avait, ses derniers temps, l'impression de ne pas dormir de façon réparatrice et salvatrice.
Calculant un instant le temps que cela lui prendrait pour rentrer chez lui, il se demanda s'il n'aurait pas dû prendre sa voiture, car payer le taxi, ce n'était franchement pas son truc mais l'idée même de se faire ramener chez lui s'amena à lui, doucement.

- Et puis tu ne m’effraies pas du tout ! Les armes à feu j’y suis maintenant habitué, quant à ta subtilité même de dragueur ça fait maintenant partie de ton langage habituel.

Posant ses yeux sur Caïn, il se demanda un instant si celui-ci avait bien compris le sens de ses paroles pour lui lancer une telle réponse.
Il n'avais pas parlé sur le fait que son métier ou sa façon d'agir pouvait effrayer mais plutôt le fait qu'il se soit subitement éloigner de lui alors qu'il lui demandait quel était son intérêt à son propos.

Ramenant ses cheveux à l'arrière, car le gel commençait à se faire la malle, il ferma les paupières pour se concentrer, ne voulant pas être trop brusque dans ses mots. Il sentait en Mori une certaine curiosité insatisfaite mais également un trouble qu'il ne saurait décrypter correctement.

- Je ne parlais pas par rapport à mon travail, tu sais.

Il resta soft dans sa réponse, expliquant simplement qu'il se trompait dans son raisonnement.
Alors qu'il allait se relever, dans la perspective d'aller dénicher une bouteille d'eau dans le réfrigérateur, il se stoppa dans son élan.

- Maintenant que tu sais comment je pourrais réagir, c’était quoi ta réelle réponse, Shawn ? 

Caïn remettait-il sur le tapis le sujet ? Sincèrement, il était en manque et parler de ce qu'il pourrait ressentir à propos du physique de celui-ci n'avait absolument rien d'évident. Il tenta de calmer quelque peu ses ardeurs, de penser que demain soir, il se chargerait de trouver une compagnie pour la nuit, histoire de satisfaire ses besoins devenant...urgents.
Pourtant, il n'avait pas spécialement envie de lui donner sa 'réelle' réponse, se préserver, se cacher et rester un brin mystérieux, c'était dans son optique.

Dans sa tête, ses neurones bouillonnaient pour trouver les paroles qui permettront de clore le sujet tout en assouvissant l'attention de son hôte.
Se calant au fond du sofa, il posa son pied sur son genou gauche et croisa les bras, tout en ne le lâchant pas du regard afin de paraître convainquant.

- En ce moment, j'ai rarement du temps pour moi en ce qui concerne mon bien-être personnel, dirons-nous. Donc tout geste passablement déplacés auront forcément l'impact, même infime, sur moi, de me faire réagir. Je ne vais nier sur le fait que ton physique est plutôt attirant et qu'il y avait une certaine tension tout à l'heure dans la chambre mais je n'aurais pas dans l'idée de coucher avec toi. Ne te vexe pas, ce n'est pas parce que tu ne pourrais pas me donner envie, mais plutôt sur une question de principe que je me suis moi-même donner.

Esquissant un sourire, il espérait grandement que son vis-à-vis ne prenne pas mal sa réponse. Ce n'était pas son intention, et à vrai dire, il hésitait toujours à savoir si c'était les bons termes qu'il venait d'utiliser.
Pourquoi ne voulait-il pas dévoiler toute la vérité à Caïn ? Simplement parce qu'il ne préférait pas, ce ferait trop d'histoire, peut-être même cela engendrerait quelques soucis dans l'avenir.
Non, ils continueraient d'entretenir leur relation comme elle fût avant cet événement et ils seront tout deux satisfait ainsi. Même-s'il ne savait pas exactement ce qui pouvait bien se passer dans la tête du jeune homme, s'il partageait le même avis, si c'était différent, s'il était celui qui voulait tenter une expérience. Bref, il se doutait que s'il venait à lui demander, il n'obtiendrait peut-être la véritable réponse.

- Demain sera aussi une journée harassante au travail ?

Détourné encore une fois le sujet suffirait-il cette fois ? Ou Caïn tenait-il réellement à obtenir la 'réelle' réponse et insisterait ?
The seven show - Signature




@EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

A bodyguard is required. The limits are tested. [Feat Mori Caïn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» djidji et son bodyguard
» Restauration Sicura Superwaterproof 400 vacuum tested 25 jewels
» Osaka 260 avec biotope asiatique
» Les limites du marketing
» Chronos des extrèmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 楽園RAKUEN
Le jardin d'Eden s'offre aux habitants
 :: マンション▬résidences :: m-n-o-p. :: Mori Caïn's apartment
-