AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Give me a second, I need to get my story straight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Honda Ethan
la team member » seven's victim
Identifiant du sujet   Mar 15 Avr - 23:06
avatar
Célébrité : Mitsuji Sen
Messages : 60
Dans le jeu depuis : 10/04/2014
Give me a second, I need to get my story straight.
▽ I feel something so right by doing the wrong thing, And I feel something so wrong by doing the right thing. I could lie but everything that kills me makes me feel alive, and everything that drowns me makes me wanna fly.
Ethan réfléchissait depuis quelques minutes déjà à sa précédente soirée, la clope au bec. L’alcool avait coulé à flots, les mœurs s’étaient libérées, les langues déliées, et le vice avait pris place. Un verre, puis deux, puis trois… L’infini, l’excès, et c’était terminé. Il avait sombré dans son pêché, dans son addiction de ce délicieux breuvage nommé alcool. Son regard vira en biais sur la silhouette d’un homme à ses côtés : Kazuhiko Takashi. Sans doute son compagnon de beuverie, puisqu’il n’avait quasiment pas de souvenirs de sa nuit. Mais au vue des marques étranges qui trônaient sur son propre cou – un mélange de griffures et tâches violettes, ça ne devait pas être du joli. Enfin, se réveiller avec un boxer qui ne lui appartenait même pas était déjà révélateur sur les folies qu’il avait pu faire.

Ses yeux glissèrent sur le corps à demi-nu du jeune homme, découvert par les draps, qui semblait encore plongé dans son sommeil. Il avait déjà pu admirer sa silhouette élégante à plusieurs reprises, mais sa peau ainsi exposée le ferait presque saliver, tiens. Un bel homme, bien qu’il ne lui avouerait pas de vive voix. Ça lui ferait bien trop plaisir, et il refusait de flatter l’égo des autres. Il reprit une dose de nicotine et finit par écraser sa cigarette sur le rebord de la fenêtre avant de la refermer. Le brun glissa sa main dans ses cheveux et s’approcha de celui qu’il supposait son hôte, puisqu’il ne reconnaissait pas la chambre. Quelques instants lui suffirent pour qu’une idée vicieuse fuse dans son esprit, et qu’un sourire de diablotin apparaisse sur son visage.
Son corps se glissa félinement sur le lit et se colla contre celui de Takashi avec une impudeur qui frôlait l’indécence. Assis à califourchon sur ses cuisses, il glissa ses doigts le long de ses joues et souffla quelques mots à l’oreille de son vis-à-vis, dans l’espoir de le réveiller.

« Beau gosse, il est l’heure de se réveiller… »

Il ria un peu et tira la peau de sa joue pour le forcer à ouvrir un œil. Lorsqu’il réussit enfin à le sortir de son sommeil, Ethan fit semblant de ronronner et éclata à nouveau de rire, incapable de rester sérieux. Après tout, la vie n’était qu’une gigantesque farce. Il se calma pourtant bien vite et lui offrit un sourire qui semblait nerveux : et pour cause, ce qu’il avait à lui révéler était une véritable bombe.

« Je crois bien qu’on a abusé sur le whisky, hier… Parce que pour coucher ensemble, quand même ! » S’exclama-t-il.

Un ange passa. Deux sans doute, avant que Honda ne puisse se contenir et qu’il n’explose de rire. Non, vraiment, il lui était impossible de jouer la comédie. Certes, il avait juré et failli hurler lorsqu’il s’était réveillé aux côtés du brun, mais par chance, sa « résistance » aux effets de l’alcool lui permettaient de rester à peu près lucide sur les choses réellement importantes. Comme le sexe, par exemple. Et puis, s’il avait eu mal aux fesses, il aurait pu s’inquiéter ; ce qui n’était pas le cas, heureusement.
L’insouciant se releva et fit un sourire moqueur à l’encontre de son interlocuteur. Ses yeux brillèrent pourtant d’excitation lorsqu’à nouveau une pensée le traversa, et sans un mot, il courut en dehors de la pièce. En moins de quelques secondes, il se retrouva avec une bouteille de vin à la main, prête à l’emploi : à savoir, remplir son estomac.

« Je crois bien que je t’aime. » déclara-t-il, rêveur devant sa bouteille fraîchement acquis. « Plus sérieusement, je te prierai de ne pas rejeter la faute sur moi. Je ne sais absolument pas ce que nous avons foutu hier, mais ça semble… avoir été assez sauvage. » Affirma-t-il tout en pointant du doigt les marques étranges qui striaient sa gorge. « Si un flash de la nuit dernière te reviens… n’hésites pas. Mais si c’est trop dur pour toi, essaye d’imaginer que ce n’était qu’un doux cauchemar. ♥ »

Personne n’était capable de décoller cette étiquette « Bonheur » qui était placardée sur le crâne d’Ethan, vu le sourire qui trônait sur ses lèvres. Il savait que ça agaçait beaucoup Takashi, et il jouait énormément. Il vivait sa vie de manière insouciante, presque vagabonde. Alors il n’arrivait toujours pas à comprendre comment il pouvait profiter autant de la compagnie du journaliste lors de leurs soirées d’ivresses, alors qu’il méprisait son attitude égocentrique. Sans doute parce qu'ils étaient sur la même longueur d'onde, une fois soûl : profiter de la nuit, se défier, parier, rire et jouer.
Quelque chose lui revint subitement en tête ; son regard s'éclaira de surprise et sa bouche fit un grand O.

« J'ai misé vingts dollars sur le fait que tu n'arriverais pas à séduire un homme qui a déjà une petite-amie. T'as réussi ? » demanda-t-il, alarmé.

Ils avaient traînés dans un bar. Lequel, il n'en savait rien, mais il se souvenait avoir consommé au moins... deux bouteilles.

Le pire restait donc à venir.
(c) AMIANTE

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuhiko Takashi
❞ Naze itsumo kimi nandarou,
mata sugi ni natte yuku ... ❞
Identifiant du sujet   Mer 23 Avr - 9:08
avatar
Célébrité : Jin Akanishi ~ genre baka premier
Messages : 148
Dans le jeu depuis : 09/04/2014
Give me a second, I need to get my story straight.
Morphée l'avait envelopper dans sa douce chaleur,  Il se sentait tellement son corps était réchauffer par les rayon du soleil qui avait filtrer plutôt dans la matinée par un store non descendu. Il se sentait léger et presque au paradis pourtant déjà les délices du sommeil le quitter pour le ramener dans un état de semi conscience beaucoup moins bien que précédemment. En outre sa tête lui tourner violemment et même les yeux fermer alors qu'il capter les bruits autour de lui cette sensation ne semblait vouloir passer. En plus de ça les rayons chaud qui plutôt avec taquiner sa peau halée s'attarder a présent sur son visage, cause une douleur effroyable du a la lumière du jour.

« Fuck ! »

Sa part de newzelandais ne semblait pas non plus apprécier le soleil et par réflexe il laissa glisser sa main au sol, et attrapa la première chose qu'il put, à savoir un appareil a plaisir féminin qu'il tenta d'envoyer a l'autre bout de la pièce. Cependant avec le peu de force qui lui restait il ne put l'envoyer qu'à côté de lui. Essayant de retrouver le bien être que procurer le sommeil ne serait pas une chose qui lui serait accorder mais lorsqu'un corps chaud s'installa sur ses hanches. C'est une autre part de bien être qui s’éveilla, il couina doucement en se cambrant les yeux toujours fermé. Il tâtonna avec ses mains ses cuisses ferme de l'inconnu avant de remontant dans une caresse provocante vers ses hanches qu'il capture avec fermeté. Un soupire de bien être s’échappa de ses lèvres alors qu'il papillonnait des yeux, s'habituant lentement à la lumière agressive de la pièce.

« Fucking Australian ! »

marmonna t'il alors que sa joue se fessait littéralement attaquer, il grogna en montrant les dent alors qu'un de ses doigts caresser le torse a découvert du brun. Il réussit enfin a garder les yeux ouvert et s'installa plus confortablement avant de planter son regard séducteur dans celui du jeune homme mais la grimace qui s'ensuivit tua tout le glamour qu'aurais pu avoir cette scène. La bouche pâteuse il mâchonna tel une vache, laissant un nouveau soupir desesperer s'echapper de ses levres,

«  salut beauté... ah ouai carrement ? »

Arrêt sur image, rebobinage, coucher ensemble et il avait aucun souvenir ? Il se releva d'un coup vivement envoyant légèrement boulet le barman un peu plus loin sur le lit. Il fronça les sourcils en le matant ouvertement puis en se touchant le corps. Il était nu ! Et accompagner d'un mec bandant et il avait aucun souvenir ! Impossible ça pouvait pas être du whisky en plus l'autre avait l'air de se foutre encore plus de sa gueule mais seul le mot « je t'aime » arriva a ses oreilles. Il le regarda ahuri les yeux grand ouvert en poussant une sorte de râle excité et apeurer.

« WHAT THE FUCK ?? je suis ou chez docteur who ? Nan parce qu'on est abuser du whisky ok... le whisky c'est la vie... qu'on soit partit dans cette boite gay remplis de drag-queen.... qu'on est dragué une prostituée camionneuse... ouai je comprend tout ça mais qu'on est coucher ensemble ! Et que je me souviennent de rien ! Impossible mon grand ! Nan nan nan je me souvient encore ou je fourre ma bistouquette... et si c'est pas le cas ici …. c'est que … OH PUTAIN JE VIEILLI !  ÇA Y EST JE SUIS SENIL... mais...mais j'ai que 26 ans »

Il était partit loin comme toujours lorsqu'il paniquait, en même temps c’était pas assurer qu'il soit pas seul dans sa tête. Il le pointa du doigts en plissant les yeux et en lui fessant une bouche en cu de poule.

« Toi enlève moi ce sourire d'abrutis que t'a là...dès le matin ça me donne de l'urticaire … deuzio je crois que je m'en suis mangé une lorsque j'ai dragué ce mec... qui était même pas sexy au passage... putain j'ai besoin d'un café ! »

Il tenta de se dépatouiller du draps qui l'avait prit en otage mais la seule chose qu'il arriva a faire c'est se casser la gueule. Il tenta de se relever royalement mais rien a faire, il avait vraiment toucher le fond en plus de ça il était a poil et il se figea en réalisant ça. Il se couvrit le corps avec ses mains se repliant du mieux qu'il pouvait sur lui même tel une prude..
(c) AMIANTE

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honda Ethan
la team member » seven's victim
Identifiant du sujet   Mar 29 Avr - 20:03
avatar
Célébrité : Mitsuji Sen
Messages : 60
Dans le jeu depuis : 10/04/2014
Give me a second, I need to get my story straight.
▽ Step by step, you're on your way, Welcome to a brighter day. Don't you know it feels good to be alive ? You could be larger than life, bigger than the world ! - Pinkzebra, Larger Than Life.
L'avantage principale que l'on peut trouver à être alcoolique, c'est que les lendemains de soirée étaient plus faciles à vivre. La lumière ne lui agressait plus les yeux, elle le gênait simplement. Sa bouche était pâteuse, certes, mais les quelques gorgées de vin qu'il prit lui enleva cette sensation désagréable. Son mal de crane se dissipait aussi plus rapidement. Ainsi, a cet instant, il semblait dans un état à peu près normal ; un état malgré tout éphémère puisqu'il ne tarderait pas à se soûler une nouvelle fois.

Néanmoins, Ethan n'avait jamais pu croire que Takashi était aussi tactile dès le matin. Sa main le surprit donc ; elle le fit frémir et il manqua de pousser un petit cri de surprise lorsqu'il fit glisser ce doigt sur son torse. Mon dieu, il n'allait tout de même pas se faire agresser sexuellement par un homme a moitié réveillé ?!

Il manqua d'éclater de rire en le voyant passer de séducteur à pauvre type après une soirée riche en alcool. Effectivement, la grimace gâchait tout. Qu'importe, Ethan n'était pas près de succomber au charme de Takashi : il était trop orgueilleux pour que le brun ne lui laisse ce plaisir là ; c'était dix milles fois plus intéressant et drôle de le taquiner.

Le brun fut pris d'un énorme fou rire en l'observant s'enchevêtrer dans des explications sans queue ni tête, l'air profondément amusé.

« Calme ! C’était une blague. Je te signale qu'aucun de nous deux ne semble avoir mal aux fesses, et je me serai souvenu s'il s'était passé quelque chose entre nous. Or, je te rassure, il n'y a rien eu. Donc non, tu n'es pas sénile, chéri. Même s'il est vrai que tu as quelque chose de séduisant, je ne suis pas si désespéré que ça pour me jeter sur le premier beau-gosse du coin ! Ça fait insulte à ma dignité, là. »

Son regard rêveur dériva sur sa bouteille de vin et il sifflota avant de boire quelques gorgées, directement au goulot. Tant pis pour l'élégance du geste, il n'y avait qu'un seul témoin et celui-là était encore dans un brouillard post-soirée. Il faillit pourtant recracher l'intégralité quand il le vit se vautrer à terre ; il  toussota, manqua de s'étrangler et reprit une gorgée de vin pour pouvoir respirer normalement.
Un large sourire triompha sur ses lèvres qu'il s'humecta un instant d'un coup de langue. Vraiment, Takashi était ridicule à cet instant. Canon, mais ridicule tout de même !

« Comment veux-tu que je ne ris pas ? Je te signale que j'ai eu tout le loisir de te voir nu en me levant, et sans doute qu'hier aussi. Oh, oui, ça me reviens ! Je crois qu'on avais mis en place le défi de se déshabiller le plus vite possible mais avec sensualité, un truc du genre. T'es visiblement allé plus vite que moi, » pouffa-t-il. « Alors ne fais pas la prude ! Je ne saute pas sur tout les hommes sexy que je rencontre, sinon, j'aurai eu depuis le temps l'honneur de me faire nommer "plus grand baiseur de tout les temps". »

Il ne savais pas si c'était sensé être drôle, ridicule ou insultant pour sa propre personne. L'auto-dérision était quelque chose qu'il ne contrôlait pas vraiment.
Ses mains agrippèrent sa précieuse bouteille de vin quasi entamée de moitié - il avait la descente facile. Après une énième gorgée, il la déposa avec regret sur la table basse et entreprit de farfouiller les recoins de la garde robe du journaliste, sans-gêne. Après tout, ce n'est pas comme ci c'était lui qui le critiquerait sur son bordel - s'il y en avait un -, ou sur ses goûts vestimentaires ! Il lui faisait confiance sur ce coup-là, vu les fringues qu'il portait lorsqu'Ethan le voyait. Il ouvrit tous les tiroirs, tous les placards, et attrapa un boxer noir pour tirer avec sur son hôte. Il lui fallait bien s'habiller, le pauvre ! Il n'était pas un monstre.

« Subis mon courroux mortel, misérable ! »

A nouveau, il sourit de toute ses dents et continua sa petite inspection. Il fit tomber par erreur une chemise et lorsqu'il se baissa pour la ramasser - il devrait d'ailleurs lui piquer, elle était cool ! -, il vit ce.. Ce jouet sexuel. Et visiblement, c'était destiné à une clientèle féminine. Haussant les sourcils d'incrédulité, il le pointa du doigt d'un air visiblement moqueur ;

« Je peux savoir ce que tu fais avec ? Quoique, épargne-moi les détails. Mon esprit est encore vierge de toute perversité. » affirma-t-il avec une fausse innocence.

Tiens, ça lui rappelait quelque chose... N'étaient-ils pas passer par un sex shop et n'avaient-ils pas fait les cons ? A moins que ça, c'était à une autre soirée, avec une autre personne.

Une nuit de trop, sans doute.
(c) AMIANTE

The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuhiko Takashi
❞ Naze itsumo kimi nandarou,
mata sugi ni natte yuku ... ❞
Identifiant du sujet   Mer 25 Juin - 19:52
avatar
Célébrité : Jin Akanishi ~ genre baka premier
Messages : 148
Dans le jeu depuis : 09/04/2014





Give me a second, I need to get my story straight.
Mça arrive en correction ♥ ...
(c) AMIANTE

[
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
The seven show - Signature
Revenir en haut Aller en bas
 

Give me a second, I need to get my story straight.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Give a Day Get a Disney Day remplace What will you celebrate?
» [Cherche] visite pré adoption pour Give Me (chien) sur secteur Cleunay à rennes
» Give the opposite of the underlined words
» Trop dernière minute?
» position statique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 楽園RAKUEN
Le jardin d'Eden s'offre aux habitants
 :: マンション▬résidences :: i-j-k-l. :: Kazuhiko Takashi's appartment
-